Où et comment décoder mes données ?

Cet article se concentre sur la partie que certains nommeront le « Data Management ». Avant l’exploitation métier de la donnée, cette phase apporte un pré-traitement des informations remontées : décodage, annotation, fusion, historisation…

Pour bien comprendre les enjeux du décodage de données, il est important de rappeler la chaîne de communication IoT : collecter, transmettre, fiabiliser et exploiter la donnée.

Problématique 

Les technologies LPWAN actuelles telles que Sigfox ou LoRaWAN ne disposent pas de standard d’interopérabilité concernant les données. C’est-à-dire que chaque constructeur de produits connectés est libre de mettre en place sa propre solution de codage.

Par exemple : une température peut être codée sur 1 octet en ayant une valeur de 0 à 255°C ou pour d’autres sur 2 octets et en dizaine de degrés pour couvrir une gamme plus étendue, précise et incluant les températures négatives.

C’est là qu’intervient la partie décodage pour transformer une trame de données brute en une donnée exploitable en suivant les règles définies par le constructeur. On comprend tout de suite l’ampleur du travail à réaliser pour ceux qui intègrent de multiples capteurs provenant de différents fabricants.

 

Stratégies possibles

Plusieurs approches se distinguent pour résoudre cette tâche : 

  • Le décodage au plus tôt sur le serveur de l’opérateur du réseau,
  • Le décodage en bout de chaîne au sein du Système d’Information client ou de la plateforme IoT.

Aujourd’hui, la plupart des opérateurs de réseau ont bien identifié la problématique et proposent à leurs clients de récupérer la donnée directement décodée. Ils fournissent alors les« CODEC » (nom communément donné au programme informatique qui décode la donnée) et mutualisent ce travail pour l’ensemble de leurs clients. Pour eux, l’enjeu est de maintenir dans le temps ce service supplémentaire, avec l’augmentation du nombre de produits à décoder par fabricant.

Cependant, certains clients utilisent de multiples réseaux ou ne souhaitent pas que leurs données soient décodées sur un serveur tiers.
Ceux-ci vont donc choisir la solution de décodage sur la plateforme d’exploitation de données. Là encore, certains fournisseurs de plateformes IoT ont créé des bibliothèques de CODECs afin que leurs clients disposent directement des informations utiles des objets connectés.

Pour finir, il existe une troisième option très spécifique et au développement plus complexe qui consiste à conserver les données en local en implémentant les CODECs directement dans un réseau privé mono-gateway. Cette solution répond aux besoins des utilisateurs les plus sensibles à la sécurité et à la propriété de la donnée.

 

Conclusion

L’aspect décodage des données est un élément important à prendre en compte dans un projet IoT, et cela dès le choix du capteur.

Il est primordial de s’assurer que le fabricant de l’objet connecté :

  • Met à votre disposition (facilement) toutes les informations nécessaires au décodage,
  • Dispose d’outils ou de prestations pour vous accompagner sur le sujet,
  • Soit référencé par une grande partie des opérateurs et fournisseurs de plateformes.