SÉCURISER LA QAI DANS LES ÉCOLES

Face au virus de la COVID 19 qui se propage plus facilement dans les lieux clos, comment assurer alors de meilleures conditions sanitaires dans les écoles ?

La crise sanitaire que nous traversons a remis au premier plan les questions de Qualité de l’Air Intérieur. Dans les écoles, maintenir des conditions d’apprentissage optimales est devenu un vrai casse-tête. Aujourd’hui, seulement 20 % des écoles, 38 % des collèges et 54 % des lycées sont équipés en capteurs de CO2. L’État a ainsi débloqué une enveloppe de 20 millions d’euros pour accompagner les collectivités sur le sujet. 

L'importance d'une bonne QAI dans les écoles

Le lien entre santé et Qualité de l’Air Intérieur est indéniable. Plusieurs études démontrent l’effet négatif particulier chez les enfants d’une mauvaise Qualité de l’Air Intérieur :

  • Développement d’allergies
  • Asthme
  • Maux de tête

Des problèmes qui mécaniquement peuvent entraîner des troubles de la concentration et donc de l’apprentissage. 

A cela vient s’ajouter depuis plusieurs mois la question de la transmission du virus du COVID19, particulièrement virulente depuis quelques semaines avec l’arrivée de nouveaux variants. On sait que celle-ci est largement favorisée en présence d’un manque de renouvellement de l’air intérieur. L’aération et la ventilation des salles de classe est un enjeu majeur. 

Des bâtiments mal adaptés

La France compte près de 60 000 écoles et établissements dans le second degré. Les bâtiments et leurs équipements sont très disparates, certains bâtiments bénéficient d’une construction ou d’une rénovation récente quand certains n’ont pas été rénové depuis les années 70. La Qualité de l’Air s’en trouve impactée selon le système de ventilation, la qualité des matériaux… 

Une étude réalisée par l’Observatoire de la Qualité de l’air intérieur entre 2013 et 2017 dans près de 300 écoles a notamment révélé que 93 % des classes présentent des concentrations en particules fines (PM2,5) supérieures à la valeur guide de l’OMS pour une exposition à long terme (10 microgrammes par m3). 

La consigne dans les écoles d’aérer régulièrement est de plus parfois plus complexe à appliquer qu’il n’y paraît. Les plans de prévention anti-suicide recommandent par exemple de ne pas ouvrir les fenêtres en grand en étage élevé alors que le plan Vigipirate recommande de ne pas ouvrir celles donnant sur la rue en rez-de-chaussée.

Écoles maintenues ouvertes en temps de pandémie, bâtiments vieillissants ou mal adaptés, comment mesurer et assurer la Qualité de l’Air dans les écoles ? 

Mesurer pour mieux agir 

Pour mieux maîtriser la Qualité de l’Air Intérieur dans les bâtiments scolaires, il faut commencer par pouvoir la mesurer !

Plusieurs facteurs influent sur la QAI : 

– la température 

– l’humidité

– le CO2

 

Mesurer ces facteur permet de : 

  • maîtriser les risques d’exposition aux polluants 
  • agir en ventilant, purifiant et réduisant les sources de de pollution
  • sensibiliser les utilisateurs du bâtiment sur les bonnes pratiques

Découvrez nos solutions IoT pour la Qualité de l'Air Intérieur

iot-qai-qualite-air-intereur-qai-iamo-co2covt-pm-ventilation-confort-smart-building
logo-adeunis-iot