Contrôle des systèmes de ventilation

Air sain et bâtiment sain

Les systèmes de ventilation (VMC ou CTA) présents dans un bâtiment assurent le renouvellement de l’air intérieur. Ces systèmes garantissent la protection des locaux contre les dégradations liées à l’humidité et aux moisissures. Ils permettent ainsi de garder les bâtiments sains et de protéger les occupants contre les conséquences de la pollution intérieure de l’air. C’est pourquoi, il est crucial de renouveler régulièrement l’air intérieur. Le bon fonctionnement des systèmes de ventilation est donc essentiel.

ETAT DES LIEUX

0 %
des logements n’ont pas de systèmes de ventilation (souvent antérieurs à 1974)
0
L’air intérieur est 5 à 10x plus pollué que l’air extérieur
0 %
des logements ont des débits d’air inférieurs aux exigences règlementaires

EFFETS SUR LA SANTé

Un système de ventilation efficace permet d’évacuer le CO2, les fumées, la poussière, les acariens et de limiter le développement de moisissures ou d’humidité. L’entretien et une gestion maîtrisée des systèmes de ventilation, assure également la réduction des consommations énergétiques et l’améliorer du confort thermique du bâtiment.

Il a été prouvé que la mauvaise qualité de l’air intérieur peut générer une gêne olfactive, des somnolences ou des irritations des yeux et de la peau mais également des pathologies plus aiguës ou chroniques comme l’asthme, des allergies respiratoires, des cancers ou des intoxications pouvant être mortelles.  

On comprend alors rapidement l’enjeux du bon renouvellement de l’air dans nos logements, bureaux et lieux de vie clos.

EFFETS SUR LE BÂTIMENT

Un air propre diminue les risques pour la santé et préserve également le bâtiment. Un système de ventilation qui dysfonctionne engendre des dégradations importantes pour le bâtiment et également des coûts de réparation considérables. Les risques liés à une mauvaise aération du bâtiment sont les suivants :

  • Dégradation du bâti, avec l’apparition :
    • de champignons sur les bois de la structure (poutres, planchers, charpentes) et les meubles,
    • de buée, voir ruissellements d’eau sur les vitres et les murs,
    • d’un dépôt blanc au pied des murs à l’intérieur du logement,
    • de taches noirâtres qui envahissent les tissus et les murs et qui s’accompagnent d’une odeur désagréable.
  • Risques d’incendies : la mauvaise circulation de l’air entraîne une accumulation des graisses dans les conduits. Le moteur devient alors plus bruyant jusqu’à ce que les matières adipeuses provoquent un court-circuit.
  • En cas d’incendie une VMC qui fonctionne :
    • permet la limitation de la transmission des fumées dans les logements via le réseau de conduits,
    • participe à l’évacuation des fumées dans le logement.

LEVIERS D'ACTION

Pour améliorer le niveau de qualité de l’air intérieur plusieurs leviers d’action existent :

maintenance-ventilation-VMC

Maintenance régulière des systèmes de ventilation

maintenance-ventilation-VMC-iot-capteur-pression

Détection au plus tôt des dysfonctionnements du système de ventilation

maintenance-ventilation-VMC-iot-capteur-pression

Aération quotidienne de la pièce

maintenance-ventilation-VMC-iot-capteur-pression

Contrôle de la température et de l’hygrométrie intérieure

maintenance-ventilation-VMC-iot-capteur-pression

Surveillance de l’apparition de tâches de moisissures

Zoom sur les systèmes de ventilation

Il existe actuellement différents types de systèmes de ventilation, chacun avec ses particularités.

Dans un immeuble composé de logements on trouve généralement deux types d’équipements : soit une VMC à gaz, soit une VMC dite classique.

Une VMC gaz qui tombe en panne provoque un arrêt immédiat de la chaudière, qui engendre une coupure de la fourniture d’eau chaude et potentiellement de chauffage. L’arrêt de ce type de système de ventilation est très contraignant mais facilement et rapidement détectable. Contrairement à une défaillance sur une VMC classique, indépendante de la chaudière, pour qui les effets extérieurs de l’arrêt ou du mauvais du système sont difficilement perceptibles. C’est souvent lors de l’apparition des premières moisissures que l’on se rend compte de la défaillance.

Pour assurer le bon fonctionnement de ces équipements, les professionnels du secteur agissent sur deux aspects :

  • la maintenance corrective : dépannage au plus vite lors d’un dysfonctionnement déclaré,
  • la maintenance préventive : vérification de l’état du système de manière régulière et programmée, quel que soit son état, que le déplacement soit nécessaire ou non.

Une autre solution existe aux côtés de ces deux types d’interventions : la mise en place d’un système de surveillance des équipements de maintenance, pour intervenir en amont des défaillances.

Une telle solution permet d’anticiper le dysfonctionnement de la VMC/CTA ou tout du moins d’agir au plus vite lorsque celui-ci apparaît. Elle permet d’éviter les déplacements inutiles des équipes techniques. Les sociétés de maintenance gagnent ainsi en efficacité et améliorent la qualité de vie des usagers.

Des dispositifs tels que le capteur IoT Delta P d’adeunis assurent la surveillance des caissons de ventilation et permettent d’anticiper les dysfonctionnements éventuels. Ainsi les professionnels du secteur peuvent :

  • détecter un delta de pression entre le caisson et la pression atmosphérique sur la durée,
  • anticiper une casse moteur,
  • relever un dysfonctionnement répétitif.

Sur des aspects curatifs, une alerte est émise lorsqu’un :

  • moteur s’arrête de fonctionner,
  • filtre est encrassé,
  • problème de fonctionnement de la courroie apparaît (le moteur continue alors de tourner mais l’évacuation de l’air ne se fait plus),
  • pressostat est en défaut.

Bénéfices de l’utilisation d’un équipement de surveillance des systèmes de ventilation

consommation-cout-exploitation-gain-benefices-iot-capteur-lpwan-sigfox-lorawan

Diminuer les coûts de maintenance

temps-iot-optimisation-services-gain-capteur-lpwan-lorawan-sigfox

Gagner en réactivité

expert-confort-bient-etre-satisfaction-capteur-iot-lpwan-lorawan-sigfox

Assurer le confort des occupants

20/06/2020