Parole d'expert

Projet IoT : étapes clés

-

Réussir son projet IoT

– Les étapes clés –

Se lancer dans un projet IoT n’est pas toujours évident. Pour ceux qui n’auraient pas encore osé sauter le pas, retrouvez dans cet article quelques conseils clés pour démarrer sereinement votre projet IoT.

CADRAGE DU PROJET

objectifs-cibles

Définir des usages clairs et des objectifs concrets

Avant de se lancer dans un projet IoT, il est important de penser le projet dans son ensemble et de définir précisément les objectifs et donc les bénéfices ou les nouvelles opportunités qui en découlent. Quels sont vos besoins ? À quels objectifs souhaitez-vous répondre ? Quel est le résultat attendu ? Il est important de se projeter vers l’aboutissement du projet afin de le préparer au mieux et de choisir les bons éléments pour le constituer. L’objectif défini doit être concret, par exemple : réduire de x% l’immobilisation d’une machine, réaliser x% d’économie sur sa facture d’énergie (électricité, gaz et eau)… On parle souvent d’objectif SMART, c’est-à-dire Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable et Temporellement défini.

Voici quelques exemples de bonnes questions à se poser lors de la préparation du projet selon adeunis :

Comme indiqué ci-dessus et pour démontrer les résultats du projet il faut disposer de mesures à comparer avant et après sa mise en place. Mais surtout il faut avoir défini des indicateurs de succès dès la mise en œuvre du projet. Ces indicateurs ICP (Indicateurs Clés de Performance, KPI en anglais) vont vous permettre de mesurer la progression du projet et de pouvoir réagir en conséquence. Si ces indicateurs n’ont pas été clairement définis dès le départ alors il vous sera difficile de prouver l’efficacité de la démarche (ou non) de façon objective et non contestable.

Ceci est donc une étape incontournable pour sa bonne réalisation.

cadrage

Définir la structure du projet

Après avoir défini les objectifs et le cadrage vient alors le temps de l’organisation et de la mise en œuvre de votre projet.

De quel matériel avez-vous besoin ? Quelles technologies vont vous permettre de répondre à votre enjeu ?

Réseau privé ? Réseau public ? Quels capteurs ? Combien de capteurs ?…

Sachez que la meilleure solution est celle qui prend en compte vos besoins, vos contraintes et votre environnement.

Afin de préparer au mieux la mise en application du projet il est essentiel de pouvoir le qualifier. Les réponses apportées serviront de base pour définir les besoins concrets à sa mise en place :

Une fois que l’ensemble des réponses est rassemblé, alors le projet se dessine dans son ensemble : déploiement géographique, autonomie nécessaire, nombre de capteurs, typologie de réseau recherché (haut débit, bas débit, privé, opéré…), niveau de sécurité attendu et durée du projet.

Les paramètres et les acteurs du projet

Dans un projet IoT, de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Certains de ces paramètres seront traités par l’entreprise elle-même, lorsqu’elle en a les compétences en interne, ou alors seront traités par des partenaires externes qui l’accompagneront. Il est donc important de bien les identifier et de les connaître afin de déterminer ce qui sera développé en interne ou déployé par un ou plusieurs partenaires à sélectionner :

capteur

Capteurs connectés

connection

Connectivité

deployer

Déploiement et intégration

stockage

Lieu stockage des données

device-management

Plateforme de gestion des capteurs

analyse

Plateforme d’analyse des données

Pour chacun de ces paramètres la question à se poser est donc « Mon entreprise est-elle en mesure de fournir cet élément ou a-t-elle les compétences en interne pour s’en occuper ? ».

Ensuite, en fonction de votre besoin vous pourrez donc vous tourner vers différents acteurs de la chaîne de valeur IoT, à savoir :

  • les fabricants de capteurs connectés ou les distributeurs
  • les opérateurs télécoms ou revendeurs de solutions de connectivités
  • les installateurs
  • les prestataires de solution cloud ou des prestataires en infogérance de serveurs
  • les spécialistes de la gestion d’équipements
  • les prestataires de plateformes (du généraliste au plus spécialisé)
  • ou les intégrateurs qui s’occupent de tout ou partie de la chaîne pour vous

DÉROULEMENT DU PROJET

Site pilote

Une fois le projet cadré et les éléments constitutifs de la chaîne IoT définis, il est temps de tester la solution, sur un site pilote. L’objectif est de valider les hypothèses émises en démontrant que le concept fonctionne en conditions réelles et qu’il remplit bien l’objectif final.

Cette étape permet de lever les doutes, d’ajuster certains éléments pour assurer la réussite finale du projet sur un lancement à grande échelle et de convaincre en interne les instances décisionnaires. Elle permet de se projeter sereinement dans l’avenir.

Réaliser des tests sur un site pilote peut prendre un certain temps dans le calendrier global du projet mais permet surtout de gagner un temps précieux par la suite en évitant que les délais ne s’allongent face à des difficultés mal anticipées.

L’analyse des résultats obtenus sur ce site pilote vis-à-vis des indicateurs cibles, va permettre d’identifier les étapes restantes pour finaliser le projet, d’ajuster si besoin certains éléments et surtout de projeter les bénéfices à l’échelle du projet global.

DEPLOYER2

Déploiement

Pour déployer à l’échelle le projet, il aura fallu préalablement tester l’ensemble des étapes suivantes sur le site pilote et avoir déterminé la politique souhaitée pour chacune de ces étapes par votre entreprise.

CONFIGURATION2

Configuration et précâblage

Avant d’installer vos capteurs sur site il est nécessaire de leur apporter la bonne configuration pour répondre à votre besoin. La phase de configuration peut être réalisée en amont chez le fabriquant de capteurs ou peut être réalisée lors de la réception de ceux-ci, avant l’installation. La configuration peut se faire capteur par capteur ou sur des lots de produits grâce à des outils dédiés, en local ou à distance à travers le réseau. Selon la taille du projet le choix d’une solution ou d’une autre peut avoir un impact considérable sur le temps alloué à cette configuration et donc sur son coût. Ceci n’est donc pas à négliger lors de la phase de test.

C’est également lors de cette étape que le pré-câblage des capteurs sera effectué, si nécessaire.

radio-mapping2

Radio-mapping

L’étude terrain de radio-mapping effectuée à l’aide d’un testeur de réseau, va donner des indications précieuses sur le réseau à choisir et sur l’emplacement optimal de chaque capteur.

Cette phase peut être réalisée sur les sites à équiper en amont de la phase de déploiement pour s’assurer de la bonne couverture des sites par le réseau retenu mais également pour ajuster si nécessaire la couverture (répéteurs, gateways supplémentaires etc.). Elle est également conseillée lors du déploiement des objets afin de s’assurer de leur emplacement idéal qui favorisera autonomie et bonne réception du réseau. Ces préconisations peuvent être réalisées par un expert réseau ou en autonomie par les installateurs.

DEPLOYER2

Installation et démarrage des capteurs

Lors de l’installation, il est nécessaire de respecter les recommandations qui auront été données lors de la phase précédente de radio-mapping mais également important de vérifier le respect des normes radio par vos capteurs.

C’est lors de l’installation que votre projet prend vie puisque les capteurs vont commencer à transmettre leur donnée après leur démarrage. Il est alors nécessaire à cette étape de vérifier le bon fonctionnement de la chaîne complète afin d’éviter des déplacements inutiles par la suite. Avant démarrage des capteurs, assurez-vous que ceux-ci ont été correctement déclarés au préalable sur les plateformes opérateurs ou dans votre Gateway et que la donnée remonte correctement.

decode

Décodage

Pour analyser les données recueillies il faut les décoder. Deux solutions existent. Soit vous faite appel à un partenaire fournissant la plateforme de traitement. Il s’occupera alors de décoder les capteurs choisis et de mettre la donnée « en forme ». Soit vous intégrez cette donnée à votre propre système et il vous faut interpréter les trames. Les fabricants de capteurs connectés fournissent la documentation qui vous permet de décoder les trames. Certains fournisseurs mettent même à disposition des CODECs pour faciliter cette intégration. 

L’intégration dans vos SI n’est pas à négliger, car le traitement de l’information est la clé de voûte d’un projet IoT. Un capteur difficile à intégrer ou difficile à interpréter peut, très rapidement, devenir un frein au déploiement à l’échelle.

Analyse et suivi

Une fois les produits intégrés et correctement décodés, la chaîne est quasiment complète et l’infrastructure est enfin mise en place.

Analyse des données recueillies

La donnée peut être mise à disposition des contributeurs et analysée dans le temps.

C’est à partir de ce moment-là que la partie exploitation du projet et analyse des indicateurs précédemment définis commence.

On peut mettre en œuvre les nouveaux services associés, calculer les retours sur investissements obtenus, analyser les nouveaux process mis en place ou même observer la satisfaction des usagers progresser.

Toutes les briques étant désormais déployées il s’agit maintenant de pérenniser ce fonctionnement dans le temps.

Suivi de la solution dans le temps

Analyser vos données dans le temps vous parait naturel, puisqu’elles sont l’essence même de vos projets, ce qui paraît en revanche moins évident c’est la supervision dans le temps de vos capteurs. Pourtant c’est la clé de la pérennité de votre projet. 

En effet, s’il peut paraître simple de gérer une flotte de quelques dizaines de capteurs sur un site, il en est tout autrement lorsqu’il s’agit de gérer au quotidien des centaines voire des milliers de capteurs répartis sur tout le territoire. Pourquoi risquer d’impacter le ROI de son projet lorsque que l’on peut prévoir ce qu’il va se passer sur son parc de capteurs et ainsi anticiper ses interventions sur site ?

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre article dédié au Maintien en Conditions Opérationnelles des capteurs.

En conclusion notez que l’essentiel reste de bien préparer son projet et définir parfaitement son cadre. Vous êtes maintenant fin prêts à démarrer votre projet IoT !

20/04/2020