Cas Clients

COOL ROOF

-

COOL ROOF

- Maîtriser et réduire l’empreinte thermique d’un bâtiment -

Répondre aux exigences réglementaires, réduire la facture énergétique et garantir un bon confort thermique aux usagers.

FICHE IDENTITÉ

Société française, basée à Brest, Cool Roof développe et applique des peintures réflectives sur les toitures des bâtiments. Cette résine innovante permet d’augmenter la part du rayonnement réfléchi par les toitures et de limiter la chaleur qui rentre par conduction à l’intérieur des bâtiments.

Marché : Français

Secteur d’activité : Bâtiment durable

Type de bâtiment concernés : Grande surface, entrepôt, bâtiment public, aéroport, hôpital, péniche

Objectif : Optimiser la gestion thermique des bâtiments, pour un gain énergétique et économique
Répondre à la Réglementation Thermique 2012

CHALLENGE

Avec 42,5% de l’énergie finale totale consommée et la génération de 23% des émissions de gaz à effet de serre, le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France. La réglementation Thermique 2012 (issue du Grenelle de l’Environnement) prévoit un programme de maîtrise de la consommation énergétique : le secteur du bâtiment doit trouver des solutions pour réduire son impact écologique.

Adeunis ; Réseau IoT ; Réseau public ; Réseau privé : Sigfox ; LoraWan ; Objenious ; Orange ; M-Bus ; Wireless ; Smart Building ; Smart Industry ; Smart City ; Humidité ; Température ; Electricité ; Surveillance ; Consommation ; réduction énergétique

Cool Roof apporte aux gestionnaires de bâtiments une solution innovante : l’utilisation d’une peinture blanche sur les toits agissant comme réflecteur pour réduire significativement l’entrée de chaleur par la toiture des bâtiments. Cette solution s’avère bénéfique, que le bâtiment soit climatisé ou non :

  1. Si le bâtiment est climatisé, en limitant les apports de chaleur par la toiture les gestionnaires vont réduire leur besoin et donc leur consommation de climatisation, et ainsi réduire l’impact énergétique de leur bâtiment.
  2. Dans le second cas, à l’inverse, habituellement confrontés à des surchauffes importantes lors des périodes de canicules, les bâtiments vont voir leur température intérieure diminuer et les gestionnaires vont pouvoir éviter un équipement en climatisation, tout en offrant un meilleur confort à ses usagers.

Le challenge de Cool Roof ? Démontrer l’efficacité de sa peinture réflective en mesurant les variations de température sur un bâtiment avant et après la pose de la peinture.

SOLUTION

La solution adeunis® et commercialisée par Dataprint, est utilisée par Cool Roof sur deux périodes distinctes :

  • Pour l’étude ExAnte des bâtiments : des capteurs TEMP (relève de température) sont placés sur le toit et sous le toit, à l’intérieur des bâtiments afin d’évaluer l’impact de la toiture dans la surchauffe des bâtiments.
  • Pour la mesure de l’efficacité de la mise en œuvre : 3 semaines avant l’application de la peinture afin de mesurer les variations de température du bâtiment, avant et après mise en œuvre de la solution.
TEMP + SONDE PNG

RESULTATS

Pour les gestionnaires de bâtiment, la solution globale adeunis/Cool Roof a un retour sur investissement immédiat : ils répondent aux exigences réglementaires, réduisent leur facture énergétique et garantissent un bon confort thermique aux usagers.

Manon Rosario, ingénier R&D chez Cool Roof

Les équipes Cool Roof bénéficient ainsi en amont, d’une indication précise sur les données de chaleur provenant d’un toit, ce qui leur permet de faire un premier diagnostic de déperdition de chaleur et de recommandation de pose de leur peinture. Puis, une fois la peinture posée, elles peuvent effectuer un comparatif avant/après et analyser les baisses de consommation d’énergie. Ces données permettant de démontrer l’efficacité de la solution Cool Roof tant d’un point de vue énergétique qu’écologique.

Quelques chiffres :

  • E.Leclerc Quimper, 7000 m², économies 20 000 € / an en climatisation
  • Ecole Louis Blanc Paris, réduction de 35% des heures d’inconfort (T > 28°C) dans les salles de classe, jusqu’à 6°C de différence entre la salle de classe avec Cool Roof et celle sans Cool Roof
  • Péniche-Hôpital Paris, réduction de 6°C en moyenne de la température intérieure ressentie (jusqu’à 15°C de moins lors des pics de chaleur)

26/02/2019